Nos Membres Fondateurs

_

Les membres fondateurs du CVT Valorisation Sud sont le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad), l’Institut Pasteur, l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et les universités de l’outre-mer tropical français (Antilles, Guyane, La Réunion, Nouvelle-Calédonie et Polynésie française).

Les implantations ou représentations à l’étranger et en outre-mer de ces établissements offrent autant de relais possibles pour l’action du CVT Valorisation Sud.

La Conférence des présidents d’université (CPU) a rejoint le consortium en 2014, en tant que membre associé

_

_

Organisme pluridisciplinaire reconnu internationalement, travaillant principalement en partenariat avec les pays méditerranéens et intertropicaux, l’Institut de recherche pour le développement est un établissement public français placé sous la double tutelle des ministères en charge de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et des Affaires étrangères. Il porte, par son réseau et sa présence dans une cinquantaine de pays, une démarche originale de recherche, d’expertise, de formation et de partage des savoirs au bénéfice des territoires et pays qui font de la science et de l’innovation un des premiers leviers de leur développement.

En savoir plus…

Le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) est l’organisme français de recherche agronomique et de coopération internationale pour le développement durable des régions tropicales et méditerranéennes.

En savoir plus…

Créé en 1887, l’Institut Pasteur est un institut international de recherche et d’enseignement, basé en France, au cœur des progrès futurs de la science, de la médecine et de la santé publique. Fondation à but non lucratif reconnue d’utilité publique, l’Institut Pasteur accomplit quatre grandes missions d’intérêt général : la recherche, l’enseignement, la santé des populations et des personnes, le développement de l’innovation et le transfert de technologies.

En savoir plus…

La Conférence des présidents d’université (CPU) est une association Loi de 1901 qui rassemble les dirigeants exécutifs des universités et établissements d’enseignement supérieur et de recherche afin de porter la voix et les valeurs des universités dans le débat public.

En savoir plus…

L’Université des Antilles est issue de la transformation de l’Université des Antilles et de la Guyane (créée en 1982) par la loi du 25 juin 2015. Implantée sur deux territoires distincts : la Guadeloupe qui est une région-département, et la Martinique qui est une collectivité territoriale, elle emploie 484 enseignants-chercheurs et accueille plus de 12 000 étudiants.

En savoir plus…

Anciennement Pôle Universitaire de Guyane, l’Université de Guyane a pris son plein exercice depuis le 1er janvier 2015. Ancrée dans son territoire, l’UG met l’accent sur la recherche et l’innovation autour de 4 grands pôles. 

En savoir plus…

L’Université de la Nouvelle-Calédonie (UNC) est une université pluridisciplinaire présente en Nouvelle-Calédonie depuis sa création en 1987 sous la dénomination Université française du Pacifique, en référence à l’entité unique constituée alors avec la Polynésie française. En 1999, elle s’autonomise vis-à-vis de la Polynésie française et devient l’Université de la Nouvelle-Calédonie.

En savoir plus…

L’université de la Polynésie française (UPF) est une université autonome depuis 1999, implantée à Tahiti, centre politique, administratif et bassin économique de la Polynésie française.

En savoir plus…

L’Université de La Réunion est située au cœur de l’océan Indien, dans l’une des régions ultra-périphériques de l’Europe. De par sa position géostratégique originale, elle est la seule université européenne dans cette région du monde.

En savoir plus…